La fin des chaudières au fioul?

 

Il reste en France près de 3 millions de chaudières au fioul (ou au charbon). 

A partir de janvier 2022, celles qui tomberont en panne devront être remplacées par une chaudière plus vertueuse.

 

Egalement, dans des logements neufs, leur installation sera interdite. 

Les ménages les plus modestes pourront bien évidemment prétendre aux aides de l'Etat, allant jusqu'à 80 % de prise en charge.

Les aides existantes seront renforcées, le budget du dispositif « Ma prime renov », aujourd'hui de 800 M€, va être augmenté de 2 milliards.

 


Le fioul bio mis en avant:

 

 

 

 

 

 


On ne peut se voiler la face, la PPE (Programmation Pluriannuelle de l'Energie) a de grandes chances de conduire à la disparition du fioul des ménages français. 

Certainement pas une mauvaise idée si l’on pense aux prix du fioul et aux impacts de son utilisation sur l’environnement. 

Aujourd'hui la filière du fioul fait vivre de nombreuses entreprises, qui seront vouées à disparaitre si le fioul était totalement banni du marché. 

La solution proposée par la FF3C (Fédération Française des Combustibles, Carburants & Chauffage) pourrait bien décider de l’avenir de la filière.

La FF3C propose de changer progressivement le fioul traditionnel en fioul bio. 

L’idée est de convaincre les pouvoirs publics d’introduire petit à petit dans la composition du fioul, aujourd’hui 100 % fossile, du bioliquide conçu à partir d’huile de colza. 

Ce n’est pas vraiment nouveau, ni une révolution technologique quand on sait que le gasoil distribué à la pompe contient déjà 7% de bioliquide!

La FF3C lancerait le fioul bio sous deux formules: le F10 qui contient 10% de bioliquide à base de colza et le F30 qui en contient 30%. 

Dans le meilleur des cas le premier pourrait être généralisé sur le marché d’ici 2024 et son utilisation serait compatible avec une majorité de chaudières du parc français. 

Le second par contre obligerait l’utilisateur à changer à minima son brûleur, voire toute la chaudière si cette dernière est trop ancienne.

 


Fioul bio, pour le respect de l’environnement:

 

 

 

 

 

 

 


Si l’on en croit les spécialistes (rapport du Joint Research Center), l’utilisation du fioul bio aurait un impact environnement plus que considérable. 

En effet, « le fioul produit à partir de colza diminue de moitié les émissions de gaz à effet de serre par rapport au fioul classique ».

Son impact économique ne doit également pas être négligé. L’ajout de bioliquide dans le fioul domestique aurait un effet amplificateur de la filière agricole de production de colza, car les sites de production présents en France ne fonctionnent aujourd'hui qu’à 50 % de leur potentiel.

Bref, le fioul bio constituerait l’avenir du fioul domestique, selon les objectifs du FF3C. 

Il s’agit quand même de commercialiser le F10 et le F30 dès 2020 et de ne plus vendre de fioul 100 % fossile à partir de 2024.

En conclusion, les solutions existent, reste à mettre tout cela en application.

Action Pro Chauffage sera bien évidemment à vos côtés pour étudier la solution la mieux adaptée à votre situation.

biofioul.jpg
téléchargement.jpg
AR_visuel_intro.jpg